TIWAYO, The Young Old

Mais d’où vient cette voix ? Sans rien savoir de « The Young Old »,Tiwayo, on pourrait lui imaginer un arbre généalogique improbable : fils caché de Janis Joplin et de Sly Stone, cousin de Curtis Harding, neveu de Gnarls Barkley. Côté aïeux, il faudrait aller chercher du côté de Chicago sans doute. Mais renseignements pris, c’est en fait à Meudon La Forêt, que Tiwayo est né en 1986, de parents mélomanes. Autodidacte, il compose, arrange et interprète ses morceaux dans son home-studio de Barbès. Rue du Delta : quoi de plus inspirant pour un fan de blues ? Dans ce troisième EP, Tiwayo dévoile son talent pour brouiller les frontières et charger ses chansons de l’énergie du rock’n’roll (The Other Side, Too Young) ou de l’âme du blues (Full Moon). Une double source d’inspiration, à laquelle il est toujours allé puiser. Pour s'en abreuver, il y a quelques années, Tiwayo a pris la route. Un road trip musical et initiatique, de New York à San Francisco, en passant par Nashville et la Nouvelle-Orléans. C’est le choc : il a la sensation intime d’avoir enfin rencontré une branche éloignée de la famille. Le blues, le jazz et le rock qu'il écoutait dans le salon de ses parents avait bien ce goût de fête et de liberté. Avant ce voyage, trop timide, il n’osait pas encore chanter publiquement. A Memphis, pourtant, lors d’une jam improvisée, il laisse sa voix s’exprimer. Une révélation ! C’est là qu’on lui donne ce surnom : « The Young Old ». Tiwayo est la retranscription française de ces initiales : TYO. De retour, Tiwayo joue dans les scènes ouvertes de la capitale. Sa voix est prête à s’assumer : elle a goûté au climat du sud des Etats-Unis, où elle s’est alanguie. Elle s’est embrumée au fil des bières des clubs de Chicago, vivifié au son des gigs de NYC. A Paris, il fréquente le Caveau des oubliettes puis le dimanche, il enchaîne souvent avec les sessions enfumées du studio In / Out Expérience, rendez-vous hebdomadaire du milieu reggae. Parallèlement, son groupe The Aquatics lui offre ses premières expériences de tournées. Il commence ensuite à chanter dans le métro, à Châtelet ou Charles de Gaulle Etoile. Fin 2010, Tiwayo enregistre Wild Songs, un premier EP, enregistré dans son home studio, qui rencontre un bel écho auprès du public et des médias (Taratata, RFI). Puis un second EP, aux accents soul rock. En parallèle de sa participation à Rising star (M6), il est choisi pour participer à la chaine musicale Youtube "Cover garden » qui comptabilise aujourd’hui plus de 180.000 abonnés. Mais c’est encore sur scène que Tiwayo se sent le mieux. Grâce à sa voix hors du commun et à l’authenticité de son jeu de guitare, il remporte le tremplin Play It Indie. Début janvier 2016, le chorégraphe Redha Medjellekh l’a sollicité pour reprendre le morceau « Dans tes yeux » d’Anis, pour un vibrant hommage à capitale de l’amour, « Paris is Kissing », qui dépasse les six millions de vues en deux semaines. De « The Young Old»,  le troisième EP de Tiwayo, qui sortira au printemps, jaillissent  des arrangements énergiques, des ballades rock, des odes pop à la liberté et aux grands espaces. Tout un univers, qui se déploie sur scène avec fougue et donne envie de prendre la route.